Comme vous l’avez vu, Simone Veille est décédée il y a peu. Elle a eu le droit à un hommage national, les honneur, et même au Panthéon.

Bien entendu à l’origine l’avortement a été légalisé afin d’éviter le nombre dramatique de femme qui mourrait dans d’atroce souffrance lors d’avortements clandestins. D’autres en sont devenues stérile, d’autres handicapées…Et rien que pour le nombre de femme que cela a sauvé c’est une bonne idée. Tout ça c’était à l’origine de l’avortement en France, ça part d’un bon sentiment. On peut pas laisser mourir des milliers de femmes mourir comme ca!

Une bonne partie de la population pense que l’on doit se battre pour que le droit à l’avortement perdure, et qu’il est inadmissible de le remettre en cause.

Et puis quand on creuse un peu plus, on s’aperçoit un peu l’horreur qu’est devenue l’avortement en France. Les chiffres officiels parlent d’eux même : 220000 avortement pour moins de 800000 naissances, cela fait donc 28 avortements pour 100 naissances en France. C’est une statistique qui m’a assez choqué. Pourquoi?

Ben je me dis alors que l’avortement était censé être « une exception », ou « l’ultime rempart face au désespoir » (vous pouvez ecouter le celebre discours de Simone Veille : https://www.youtube.com/watch?v=LgDrHX9LmF8 ), eh bien on a quand même pas 220000 cas désespéré en France! En Europe d’ailleurs, tout le monde n’est pas d’accord avec la legalisation de l avortement et il y a encore beaucoup de pays dans lequel l’avortement est interdit, que ce soit en Italie, Irlande, Pologne, en passant même par un pays scandinave comme la Finlande par exemple. J ai cite les principaux mais il y en a d autres. Tout cela pour dire que l avortement n est pas universel. Loin de la.

Alors je me suis dit que j’allais mettre un article sur ce sujet sur le forum d’un grand journal de gauche français afin de voir la réaction des gens, et voir un peu les arguments qui sont sortis 40 ans après la légalisation de l’avortement des pour et des contres. Vous allez voir, ca pique, en moins de 2h il y a eu plus de 200 messages : des messages de haines, d amour, constrtuit, stupides 😀 Ce fut tres marrant a lire, de mon cote j ai sorti le pop corn!

D un point de vue personnel, je ne suis ni pour, ni contre, je trouve que l’avortement est un gros échec : échec de la contraception, échec sentimental, échec de la vie. Bref, l’avortement c’est quand même une grosse loose, et pour en avoir parler autour de moi, c’est le ressenti que j’en ai eu. Dans certains c est une bonne solution, dans certains cas c est une mauvaise solution. J’ai du mal a pensé qu’on fasse tout un scandale pour un infanticide à la naissance, mais qu’on ne dise rien pour ces 220000 embryon à qui on a pas laissé la chance de vivre. Certes ce ne sont pas encore des enfants , mais ils sont quand meme des humains en devenir. Evidemment, l avortement lors de grossesse compliquee, de complication medicale pour la mere ou pour l enfant, en cas de viol, en cas de mere trop jeune ou vieille, incapacite mentale ou physique de la mere a vivre une grossesse, etc, peuvent se comprendre a 200% et le droit a l avortement dans ces cas la doit etre preserve a 200%.

Pourtant pour des cas beaucoup moins compliques et exceptionnels, il existe des solutions pour eviter cette hecatombe d avortement et on peut en imaginer des nouvelles qui sont simples et bien pensee:

– Déja la CONTRACPETION : OUI, je me suis rendu compte que des gens ne savaient même pas ce que c’était la vraie contraception, celle qu’on utilise avant de tomber enceinte! Voir pire, certaine personne confonde contraception et avortement, on voit qu’il y a vraiment un travail pédagogique à faire de toute urgence. Il faut aussi développer la pilule pour homme afin que la femme ne soit plus en grande majorité responsable de la contraception dans un couple. Si les deux partenaires prennent une contraception, ca diminue nettement les chances que la contraception foire, la pilule feminine n etant bien sur pas fiable a 100%. Le preservatif est fiable a 97%, petite dedicasse a Ross Geiler 🙂

L’éducation sexuelle et amoureuse : Celle-ci va toucher surtout les jeunes, mais quand on lit le commentaire de jeune fille ou de jeune homme qui vont débuter leur sexualité et qui affirment « qu’on ne peut pas tomber enceinte au premier rapport sexuel », on se dit là encore qu’il va falloir renforcer les cours de SVT sur l’éducation sexuelle et y passer 1 mois s’il le faut. Il y a quoi de plus important que ça à apprendre en 4eme au collège en SVT sérieusement?

Responsabiliser les hommes : Les hommes sont autant responsable que les femmes des grossesses. Un bébé, ça se fait à 2. Par exemple je peux proposer, que les Rdv chez les medecins pour se faire avorter doivent se faire obligatoirement en présence du père et de la mère. Et pour forcer les pères à assumer, on pourrait créer un délit de ne pas se présenter avec la mère à ces rendez-vous. Une fois que les hommes seront beaucoup plus responsabiliser, ils seront aussi beaucoup plus précautionneux, prudents, et le nombre de grossesse non désiré devrait déjà fortement diminué.

Laisser une porte de secours : Bien des femmes avouent avoir regretter leurs actes (et on les comprends) peu de temps après pris des pillules pour une IVG médicamenteuse ou après s’être fait « aspirer » l’uterus. Certaines disent même à avoir commencer à regretter avant. Lors du processus d’avortement, on devrait donc demander au femme à chaque avant la séance, pendant et après, si elles sont vraiment sûre de vouloir avorter… On sauverait ainsi des milliers d’enfants tous les ans, et en plus on soulagerait la conscience de beaucoup de mère. Pour ceci, on pourrait aussi donner une pilule anti IVG avec une pilule IVG au cas ou la femme changerai d’avis; et on pourrait aussi rendre obligatoire que le medecin qui pratique l’IVG redemande le consentement écrit à la femme quelques minutes avant de pratiquer un IVG mécanique (car là on ne peut plus rien faire après).

– La multiplication des boites a bebe : ces boites existent dans plusieurs pays en Europe : Allemagne (le premier pays a l avoir mis en oeuvre, Suisse, Belgique, Pologne, etc. 11 pays europeens ont des boites a bebe, pour une centaine de boite a bebe seulement. C est tres peu, alors qu elles permettent a des parents en grande detresse d abandonner leur enfant dans une boite securisee, chauffee, avec une camera et un dispositif de detection, afin de faire retentir une alarme dans le centre de soin pour bebe le plus proche. les parents peuvent abandonner leur enfant anonymement et ont 8 semaines pour pouvoir revenir sur leurs decisions. Ces boites ont ete mises en place afin d eviter des drames familiaux ou des infanticides. Ce dispositif bien que controverse sauve une centaine d enfant par an en Europe et de protege leur droit a la vie bien qu il s oppose au droit a l enfant de connaitre ses parents.

– L accouchement sous X : L accouchement sous X permet a une femme d aller a terme d une grossesse dont elles tiennent a garder le secret, afin de permettre a leurs enfants de vivre. Elles peuvent decider de rester totalement anonymes ou de reveler leur identite ou des explications que leurs enfants pourront lire quand ils seront majeurs. En France il y a environ 650 enfants par an qui naissent sous X, cela permet donc de sauve 650 vies humaines. Il faut quand meme noter que ces femmes la sont tres courageuses car elles vont supporter une grossesse, avec toutes les complications que ca impliquent, un accouchement, pour finalement permettre une seule chose : laisser vivre leur enfant qu elle ne desiraient pas. Le geste est vraiment un don de soi et un acte d amour, envers un petit etre qu elles ne reverront surement plus. C est beaucoup plus courageux que d avorter. Ces femmes la sont souvent consideree comme des mauvaises meres, moi au contraire a travers cet article je souhaite leur rendre hommage et je leur tire mon chapeau. Bravo, vous avez choisi la vie!

– L adoption : cette possibilite n existe pas directement et c est pourquoi j en parle, si un politicien inteligent et cense passe par la… En effet aujourd hui une femme qui accouche ne peut pas choisir qui va adopter son enfant : alors que cela pourrait etre le pere biologique, ces parents a elle si elle est jeune, une amie ou un couple d ami, etc. Quand on sait, qu en France des milliers de famille sont en attente d adoption c est vraiment dommage, que ce soit pour les enfants, les parents adoptifs et bien sur la mere. Rien de plus rassurant pour une mere que de savoir que son enfant est en securite et choyer par des personnes dignes de sa confiance si elles ne peuvent pas s en occuper elle meme. Il est du devoir des services public et des politiques de bouger la dessus, on depense des millions d euros pour l avortement mais beaucoup moins pour encourager l adoption des enfants a naitre non desire, alors que la population vieillit de plus en plus. Le systeme doit etre revu et doit favoriser et faciliter l adoption des enfants issus de grossesse non voulue

Arreter la banalisation de l avortement : En postant ce troll sur le forum, je ne pensais pas voir que certains pensent que l avortement etait un acte totalement banal et anodin. Or c est faux : l avortement n est pas anodin et peut avoir une grosse influence sur la future vie de la femme qui avorte. Il faut le repeter, il faut sensibilise. Bon nombres de femmes seront marquees a vie de l avortement qu elles ont du faire : certaines depriment a l approche de l aniversaire de cette avortement, certaines culpabilisent. Dans certains cas, rares mais ils existent, ces femmes peuvent devenir steriles ou il peut y avoir des complications medicales graves. Generalement on avorte pas de gaiete de coeur, et cela peut etre tres dur a vivre psychologiquement. Les jeunes doivent donc etres sensibilisee a tout cela.

Allez chose promise chose due je vous mets certains post du forum qui ont suivi mon troll pour lancer le debats, je n ai pas tout mis j ai deja trie un peu, j imagine que le debat doit encore continuer aujourd’hui! Je mettrais aussi quelques commentaires personnels. Les messages sont dans l ordre chronologique mais ne se suivent pas forcement et ne se repondent pas forcement non plus. J ai enleve le nom des « auteurs » pour respecter leur anonymat. J ai essaye de classer un peu les reponses.

 

 Pro IVG anti debat : Le débat a été tranché me semble-t-il.

Pro IVG : Un oeuf n est pas un poulet. Une chenille pas un papillon. Un embryon pas un enfant.

Anti IVG :Si on considère que l’embryon est un être vivant et qu’avorter est un meurtre au même titre que de tuer un adulte, alors il me paraîtrait logique de traiter de la même façon les différentes maladies, coups, blessures, empoisonnements etc.

Il va cherche un peu loin celui-ci je trouve 😀

??? : Ma question se pose quand même pour tous les enfants naissants avec des malformations dues à tel médicament ou tel perturbateur endocrinien. Donc si on peut condamner un labo d’avoir empoisonné des foeutus, pourquoi ne pas condamner la mère alcoolique ou le chauffard qui a causé un accident provoquant des lésions in utero. Donc c’est pas si stupide que ça, si ? Je me rend pas bien compte…

Anti – IVG : La question à mon sens la plus importante est celle de la conscience, a quel stade embryonnaire la conscience apparait? Pour l’instant la science, ou la philosophie, n’ont pas répondu à cette question de manière claire. Il y a un doute. Combien d’embryon on assassine en France en toute impunité? En France 1 grossesse sur 5 finit en avortement (chiffre officiel). Sérieusement cela fait réfléchir.

??? : Pour moi clairement la question sur les lésions in utéro devrait être traitées par exemple. D’ailleurs on a vu des plaintes d enfant de toxico aboutir. Et je les comprends…

Pro IVG ironique : Obliger une mère à mener sa grossesse à terme alors que sa vie est en danger ne serait donc pas un crime ! Mieux vaut laisser mourir la mère et souvent l’enfant avec qu’empêcher un fœtus de se développer !

Pro IVG : C’est bien pour cela que l’avortement n’est plus possible après 5 semaines, voire 7 en centre hospitalier. C’est la loi qui tranche comme elle seule peut le faire, car la science pourra jamais dire pour chaque individu à partir de quand il est «conscient» ou pas (et rien que la définition de ce terme est sujet à un débat sans fin).

Pro IVG Vous me faite gerber… préfériez vous qu’ on en revienne au aiguille a coudre dans des cave sordide…. putin d cul beni… votre conception de la vie est une horreur

Vous noterez la retenue de certaines personnes pro avortement, qui d ailleurs pensent que tous les anti IVG sont des croyants, ce qui n est pas le cas. C est clair que revenir au aiguille a coudre n est pas la solution!!

Pro IVG : Mais si vous êtes contre l’avortement, n’avortez pas et foutez la paix à celles qui prennent une autre décision que vous.
En quoi êtes-vous légitime à décider pour la vie d’autrui ? Pour remettre en question une loi ? Quelles sont vos qualifications ?

Anti IVG : Justement si je ne suis pas legitime pour decider de la vie d autrui. Je le concede. En quoi etes vous plus legitime vous, pour decider de la vie d autrui? Clairement, en rien. Car oui, un embryon c’est bien la vie d autrui. Je ne suis pas du tout croyant ou religieux.

Anti IVG : Les lois peuvent être mal faite.

Pro IVG :  Aucun moyen de contraception n’est fiable à 100% donc que faire ? En cas d’avis médical ou d’avoir un médecin complaisant, de viol ou peut-être de chercher à faire passer un rapport pour tel…. l’avortement est un moyen d’éviter de mettre un enfant qui risque d’être malheureux puisque non aimé ou abandonné. Et pour finir j’aime beaucoup votre  » ne soyez pas extrémiste mais ouvert au dialogue »

Pro debat : techniquement, les lois sont votées par des parlementaires représentants du peuple. Donc il a le droit (le devoir même) d’exprimer son opinion sur le sujet. Qu’on soit d’accord ou non. Mais là la question qui se pose c’est la légitimité des élus.

Pro IVG : Mais en ce qui me concerne, je suis toujours halluciné par le nombre de femmes qui tiennent à se faire retirer un droit, qu’elles ont le choix de faire valoir ou non.

Anti IVG : personnelement j’ai été « victime » d’un accident de contraception 0,001% de chance que ça arrive d apres la gyneco
Quand tu as le medecin qui te dis : vous pouvez avorter aussi car il y a des risques de complication ou fausse couche tardive, quoi qu il arrive c’est une grossesse a risque. WTF. Aujourd’hui j’ai la chance de voir tous les jours une merveilleuse petite fille de 3 ans et demi qui pète la forme et je me dis que ca n a pas ete le cas pour toutes les grossesse de ce type, c est du gachi.

Anti IVG modere : Je m interroge justement, je m interroge. Franchement niveau ethique l’avortement ça pue. Parlez de médical, de droit de la femme à decider pour son corps, etc. Mais ne parlez pas d ethique. Qu aurriez vous dit si vos parents avaient avorté de vous? Hein… Bien evidemment je ne dis pas qu il faut faire comme à Malte ou la c est lextreme bien sur. Je pense qu il faut un juste milieu.

Pro IVG modere : Donc vous avez pris la décision qui vous convenait, et c’est tant mieux pour toute votre petite famille. Mais ça ne convient pas à toutes les femmes et vous ne pouvez imposer cette solution à tout le monde. Ce qui importe, c’est que les gens aient le choix. De par mon métier, je vois régulièrement des enfants non désirés en souffrance car rejetés / maltraités par leur mère… eh bien ce n’est pas le happy end que vous décrivez chez vous, hélas.

Pro IVG  : Vivant ne veut pas dire viable.. un embryon reste un parasite qui ne peut survivre sans son hôte au bon vouloir justement dudit hôte.. Je suis quand même toujours étonnée de voir les droits des femmes à disposer de leurs corps remis en question par des femmes..

Ah ouais, qualifier un embryon de parasite quand meme, ca va loin je trouve

Pro IVG pour urgence medicale : « Monsieur, l’accouchement se passe mal, si nous devons en sacrifier un, le quel sauvons nous : la mère ou l’enfant ? »
Mon père a répondu : sauvez ma femme bien-sûr ! »
Merci papa, car mon frère et moi, alors encore petits, aurions perdu notre mère et nous n’aurions pas eu le bonheur d’avoir ensuite un petit frère, une petite soeur et un père heureux d’embrasser sa femme tous les jours…

Pro IVG : Un embryon humain ou animal,n’est pas un foetus point,un embryon c’est un ensemble de cellule qui se multiplient(ou se divisent)pour former ceux pour quoi elle sont faitent,un poussin,un chien,un bébé humain voir même une tumeur cancéreuse,pour moi faire une IVG avant que l’embryon devienne foetus c’est comme se faire opérer d’un quiste ou d’un cancer,la preuvre on arrive même a fabriqué des steaks hachés sans vache aux pays bas,c’est de la viandes vivante mais sans pour autant être douée de conscience

C est comme se faire operer d un cancer, outchhh, la ca va plus loin que le parasite. J ai ete assez supris de par la reaction et le peu respect de la vie de certains.

Pro IVG : Qu’auriez vous fait si vous n’aviez pas les moyens financiers et psychologiques d’assumer un enfnant ? Puisque vous etes mère, je suppose que vous savez tout ce qu’élever un enfant suppose. Certaines personnes ne sont simplement pas en mesure d’accueillir un enfant. Au stade de l’avortement, c’est qu’un amas de cellules, pas un enfant. Alors quoi ? Laisser venir au monde un petit dont on ne pourra pas s’occuper, auquel on ne pas pourra donner d’amour, d’éducation et de nourriture ? Non, pour moi, je trouve que c’est aimer cet enfant en devenir que de ne pas lui donner la vie

Aimer un enfant que de ne pas lui donner la vie est un concept .. comment dire abstrait…

Anti IVG : Je n avais clairement pas les moyens financiers d accueillir cet enfant à cette époque. Je me suis bouger le cul, trouvez un autre job qui rapportait plus, déménager pour avoir une chambre de plus. Il y a des solutions autres que sacrifier l enfant.  Vous parlez à la place des personnes, vous trouvez. Je connais des gens (ma mere, etc) dont les parents voulaient avorter mais qui n ont pas pu. Et qui sont bien contents d etre nes!

Pro IGV « constructif » : Mais beurk !

Pro IGV : C’est facile de dire «qu’auriez vous dit si vos parents avaient avorté de vous ?», mais combien de frères et soeurs aurions nous tous si nos mères n’avaient pas accès à la contraception. Avec des si on refait le monde.

Celui ci confond contraception et avortement, c est ce commentaire qui m a fait prendre conscience qu il fallait vraiment revoir notre education sexuelle globale.

Pro IVG feministe : C’est un fait, partout où la femme a accès à la contraception, elle gagne en droits, en indépendance, en productivité, et la société ne s’en porte que mieux. Partout où les femmes n’y ont pas accès, leur vie socioprofessionnelle est rythmée par les grossesses, elles sont assujetties à leur mari, ne peuvent faire des études supérieures et accéder à un métier bien payé et à l’autonomie. La moitié de la population n’est pas productive, et la société ne progresse pas, les hommes cherchant naturellement à continuer à conserver leur mainmise sur la femme.

Pro IVG : Alors c’est bien beau de parler d’éthique mais les implications vont bien plus loin que la vie d’un embryon.

Pro IVG pour les jeune : Et puis que diriez vous à votre fille si elle venait à tomber enceinte au lycée par exemple.

Anti IVG modere : Ne confondez pas contraception et avortement. comme j’ai dit il ne faut pas être stupide, et avoir des oeilleres comme beaucoup de pro avortement ont. Il y a des cas particulier ou l avortement se comprends (age (trop vieux donc a risque) ou trop jeune, viol, avis medical, etc)

Pro IVG le plus WTF : t’as choisi de faire des gosses pour les faire chier comme t’aime faire chier ton entourage et le reste du monde et ce, pour ton bonheur personnel, mais t’inquiète pas un jour on aura « j’espère » le droit de piquer un membre de sa famille en fin de vie et tes gosses sauteront sur l’occasion, c’est du moins le motif qu’ils donneront, pour moi c’est juste pour que tu leurs casse plus les couilles

Anti IVG feministe : Le droit de la femme, il ne passe pas que par l ivg. Deja 50% des foetus tués sont des femmes deja.
Ensuite il ne fait pas faire un amalgame entre bonheur des femmes et droits a l ivg. Voyagez, voyez d autres peuples et d autres cultures. Quand je vois les polonaises par exemple, elles ont l air bcp plus épanouit et heureuse que lorsqu on regarde les française en général. C est reducteur de ne regarder que l ivg.

Pro IVG : Avorter est un droit, point. Que vous jugiez que cela n’est qu’une paresse me choque. Visiblement vous êtes déconnecté de la réalité et montrez bien peu d’empathie.
Qu’on ne soit pas près a avoir un enfant ne passe pas que dans la sphère financière et matériel.
Et si vous pensez qu’avorter, c’est tuer, je vous invite à réviser vos cours de biologie.
L’avortement est un droit que nous avons la CHANCE d’avoir en France. Supprimez ce droit, les femmes continueront à avorter. Pourquoi selon vous ?

Anti IVG : C’est un droit effectivement. Dans bon nombre de pays aussi, ce nest pas un droit mais c est un délit, voir un meurtre

Pro IVG : Justement : sans ce droit, les femmes continueraient à avorter, comme elles le faisaient avant et comme elles le font là où c’est interdit. Je repose ma question : pourquoi selon vous ?
Quand à cette histoire de meurtre, vous mangez des oeufs ? Oui ? Alors si vous vous tenez à vos propos, vous etes aussi une meutrière.

Quelqu un qui ne sait pas qu aucune poule de batterie ne voit un coq de sa vie…

??? : Accueillir un enfant nécessite de l argent pour le loger le nourrir le vêtir et je ne parle pas de l amour. Si cela vous choque tant mettez la main au porte monnaie pour financer quelques mètres carrés et de quoi élever l enfant.

Pro IVG egalitaire : Objectivement, le tabagisme et l’alcoolisme font beaucoup plus de mort, mais personne ne cherche à l’interdiction car tout le monde sait que ça n’empêchera personne, ça le rendra juste plus dangereux. Et il y aura les riches qui pourront se payer un médecin complaisant et les pauvres qui seront contraints de porter un enfants ou de risquer de mourir en tentant un avortement non médicalement assisté. La légalisation permet l’égalité.

Pro IVG pro social : Quant aux pays qui pénalisent l’IVG, citez m’en un qui soit un exemple social pour la France…

Pro IVG ironique : Et si on les bute à l’adolescence c’est de la légitime défense ?

Anti IVG : Il y des pays, tres civiliser et tourner vers le progres qui ont un autre avis dessus : Finlande, Monaco, Italie, Malte, Irlande, pologne. Je parle de pays européens. Il ne fait pas moins bon vivre dans ces pays qu en france pour autant..

Anti IVG : Il y a d autres alternative a l avortement.

J aurrais aime en savoir plus, tant pi.

Anti IVG : La finlande est largement un exemple social pour la France. L’Irlande aussi a rejete une loi sur l ouverture de l avortement en 2016. En Irlande et en Finlande, il fait pourtant bien mieux vivre qu en France.

Pro IVG qui n aime pas qu on le contredise : tu est un psycho rigide qui se complet dans le déni de tout autre réalité que la sienne. Bye bye.

Pro IVG qui argumente : J’y ai vécu, j’ai adoré ce pays. J’adore aussi les 2 choupinettes que j’y ai gardées en tant que fille au pair, choupinettes devenues aujourd’hui de jolies jeunes femmes d’une 20aine d’années qui militent activement pour que leur politique conservatrice poussiéreuse finisse par évoluer en accordant le droit à l’avortement… Quels sont vos critères du « mieux-vivre », SVP?
Car quand j’y habitais, il y a eu une grosse mobilisation populaire pour accorder le droit à une jeune fille de 13 ans de se rendre en GB afin de se faire avorter, suite à un viol, et aussi, accessoirement, car cette grossesse mettait sa santé en péril. Il a fallu défendre son cas face à des catho conservateurs coincés dans un autre siècle pour qu’elle puisse avoir cette « dérogation ». A partir du moment où on accorde ces dérogations (et encore heureux, d’ailleurs, dans ce cas surtout), où est la légitimité d’une loi anti-avortement? Cela n’a plus aucun sens. C’est exactement cette position qu’a intelligemment défendue Simone Veil en 74, face à une situation incohérente et paradoxale.

Pro IVG qui affirme : Une femme à le droit d’avorter point barre. Elle est libre de son corps libre de choisir d avoir un enfant où pas quelque en soit la raison.

 

Pro IVG : A noter que, dans aucun pays qui autorise l’avortement, personne n’est obligé d’avorter s’il ne le souhaite pas.
Alors pourquoi, ceux qui sont contre, veulent-ils contraindre les autres à ne pas le faire

 

Anti IVG raisonable : evidemment dans des cas comme ça. L esprit qui etait à l origine de la loi Veille a ete perverti en avortement de masse (120k par an en France!) rappelez vous son discours : « l’avortement doit rester une exception, l ultime recours » ce qui est clairement pas le cas. Il n y a pas 120k exception en France!

Neutre : Les pays qui interdisent ou réglementent drastiquement l’avortement (et la Finlande est quand même assez laxiste) sont des pays fondamentalement catholiques.

Neutre : Je dis pas que la religion c’est mal, mais à mes yeux, plus elle est séparée de l’état, mieux c’est.

Pro IVG modere : je suis d’accord la Finlande peut-être un exemple social…. il est vrai que l’avortement à ses dérives…j’en connais une qui a voulu à 2 reprises savoir le sexe de l’enfant dès 8semaines(écho 3D) comme ce n’était pas un garçon elle a avorté dans la foulée ! Cependant on ne doit pas faire payer les autres des actes ignoble commis par certaines !Chaque femme doit pouvoir choisir,en ce qui concerne ceux qui prennent l’IVG pour une contraception elle sont irresponsables et pourraient payer très chère leurs Actes !

Tellement choquant la femme qui avorte parce qu elle n a pas un garcon.. On se croirait en Inde ou en Chine, Civilise vous dites?

Pro IVG qui debat: Ce qui a été prouvé, par contre, par tous les spécialistes de la question qui ont étudié les effets de la légalisation de l’avortement, c’est que cette dernière n’avait pas d’impact sur le nombre des avortements. Simplement sur le taux de mortalité des femmes qui faisaient ce choix.

Neutre?? et des chiffres : Tout d’abord vos chiffres sont faux. Il y a d’après les statistiques de 2016 plus de 220000 IVG par an en France. Si on compte 2 rapports par mois (en période propice à la reproduction sur les 9 par mois des statistiques) et par femme entre 15 et 49 ans (soit 14 500 000 femmes en 2016 en gros d’après l’INSEE) on arrive à 29 millions de rapports sexuels susceptibles des donner une grossesse par an en France. Au final ceci résulte en 785 000 naissances par an et 220 000 IVG. Soit un taux de réussite assez faible, 1.8%, et un taux d’échec de 98.2 % et beaucoup de spermatozoïdes et d’ovules perdus à jamais. Et 220 000 IVG pour 29 000 000 rapports ça fait 0.75% d' »exceptions » (échec ou absence de contraception) ce qui n’est pas si énorme …

Anti IVG : en l occurence ce sont surtout les foetus qui en paye le pris cher. En ayant discuter avec des copines, certaines culpabilisent et le vivent mal d’autres s en foutent royalement. Ça devait, et ca devrait rester exceptionnel. Ce n est pas le cas

Anti IVG : Il faut deja comparer le nombre d ivg par rapport au nombre de naissance, là ca montre beaucoup mieux que 1 grossesse sur 5 fini en avortement. C’est scandaleux mais tout le monde ferme les yeux. Voir meme d apres tes chiffres c est pirE ca serai 1/4 ..En Irlande, le foetus a autant de droit que l’homme et la femme par exemple.

Une femme qui a avorte plusieurs fois : Moi je le vis bien😀

Anti IVG : Sympa pour celui ou celle qui fut jadis ton enfant en formation (car oui oui un foetus ça vit …)

Pro IVG et pro Vasectomie : Utiliser l avortement à bon escient ???? Non mais où il ça chercher ces inepties celui là 😠😠😠allez donc faire une vasectomie à bon escient Petit gars

Pro IVG : elle aurai du choisir l avortement votre mère car elle a mis un bitard au monde 😠😠

Ca c est de l argumentation et ca fait avance le debat 😀

Pro IVG :  chacun doit pouvoir choisir,en toutes l’égalité (avant 3mois,après en cas de situation extrême viol…)Il y a des femmes qui ont avorté et qui ont eu des complications grave(septicemie,amputations, ovaires abîmés, stérilité…)le risque avec l’interdiction c’est les avortements illicites et là c’est des jeunes filles,des femmes qui perderont leurs vies.En ce qui concerne les ados enceintes elles pourraient être contraintes de mentir à leurs parents pour aller avorter….même si je pense que l’IVG devrait être mieux expliqué aux jeunes(ce n’est pas un acte anodin aussi bien physiquement que moralement) il me paraît pas tolerable de priver les femmes de se droit.

Bien dit

Pro IVG borne : Et si celles qui se font « avorter pour un rien » sont des « égoïstes », est-il bon que des enfants soient élevés par elles ?

Pro iVG borne : C’est beaucoup plus respectueux de mettre au monde un enfant et de l’abandonner? Vous pensez sincèrement que ça n’a aucun impact sur le développement psychologique de l’enfant qui aura vécu un abandon? Ou même sur sa mère ?
Ôtez vos oeillères, please, il y a des bas-côtés sur tous les chemins de la vie!!!!! Ce qui vous ennuie, surtout, c’est que des femmes aient le choix de ne pas suivre vos panneaux.

Anti IVG modere : je ne dis pas qu il faut interdire en cas de viol, complication medicale, mere trop jeune, mere trop vieille, etc) cela doit juste etre moins souple qu aujourd hui ou n importe quelle femme peut se faire avorter sans forcement une raison legitime. Oui le choix c est bien, mais le foetus lui on lui demande rien et on le tue. Il n a pas le choix.

Pro life : Respectueux de l enfant en devenir et de la vie
C est quand meme lui la victime dans cette histoire.

Pro IVG qui refuse le debat : heureusement que l’ivg existe on est déjà bien trop nombreux sur cette planète!!! La femme est libre de disposer de son corps. Fin de la discussion.

Pro IVG qui qrgumente : Il n’y a pas de pro IVG, personne n’est pour l’avortement en soi, on parle d’accès à l’avortement, veuillez saisir la nuance, car l’avortement, que ça vous plaise ou non, a TOUJOURS existé. Le fait de le légaliser permet de réduire le nombre de morts et de le faire dans les meilleurs conditions, 1 femme sur 2 qui avorte en France était sous contraception, car le risque zéro n’existe pas. Des andouilles qui profitent, big scoop ça existe depuis l’aube de l’humanité. On veut éviter les avortements? Donnons de l’argent au planning familial et faisons en sorte que le sexe ne soit plus considéré comme tabou ou sale. Vous parlez de vie potentiels, mais est-ce que vous pensez aux vies qui existent déjà? Ne vaut-il pas mieux se concentrer sur ceux là? Et même pas besoin de changer de pays, en France y a beaucoup d’enfants qui souffrent. Quand au fait de l’abandonner, vous voulez forcer les femmes à subir une grossesse non désirée? Qui est égoïste, je vous le demande. Vouloir un enfant c’est égoïste aussi, sachez le. Les orphelins à adopter c’est pas ça qui manque non plus et tous ne trouvent pas de famille, inutile d’en avoir plus. Avec ce discours vous réduisez les femmes à leur fonction reproductives. Et puisqu’on parle de médaille, moi je voudrais en donner à celle qui assume ne pas vouloir d’enfants et ne pas procréer juste pour procréer.

Anti IVG borne : Le foetus lui, on lui impose de crever, fin du débat tant pi pour lui (ou elle)

Celui qui n a rien compris : Et l’expression « respectueux de la vie », quand j’ai fait stériliser mon chat, j’ai donc été irrespectueuse de la vie ? Et quand aujourd’hui je suis sous contraceptif, je suis irrespectueuse de la vie ?

Pro IVG qui a reflechit a la question : Tiens je vais raconter ma life, ou du moins un épisode. A 18 balais passés, j’ai eu une « fausse alerte ». Je revenais d’Irlande (justement) et m’apprêtais à me lancer dans mes études. Et là, paf, retard. Gros coup de flip, les turbines qui chauffent là-haut…
Depuis toute petite, j’ai toujours eu l’envie profonde et viscérale de devenir mère un jour. Vraiment. Mais là, sans autonomie financière, impossible d’élever un enfant correctement.
J’ai réfléchi des jours et des jours:
– d’un côté, si j’avais un enfant, bien sûr que je l’aimerais d’un amour inconditionnel. Mais je serais obligée de l’élever en vivotant de quelques jobs par-ci par-là, de ne lui offrir que peu d’équilibre et de stabilité matérielle et affective. Mais au moins, j’aurais « ma conscience pour moi » de l’avoir fait vivre. Même dans une situation délétère…… ce n’est pas de l’égoïsme, ça?
– ou alors, je le donnais à l’adoption. Moi, qui adorais les enfants (d’où mes fréquents baby sittings pour me faire de l’argent de poche et mon expérience de fille au pair, qui, au demeurant, avait eu l’occasion de bien me montrer ce que c’était que d’élever un enfant), me dire que le mien allait vivre loin de moi, appeler une autre maman, probablement souffrir lui-même que je ne l’aie pas gardé, et me ronger de remords toute ma vie avec ce sentiment d’abandon, alors que j’aurai par la suite d’autres enfants, ses frères et soeurs, qui eux, auront eu le privilège d’être correctement élevés par mes soins? Quelle injustice!!! J’aurais vécu cette situation avec horreur, ça m’aurait probablement détruite psychologiquement. Mais je suis égoïste, je pense, n’est-ce pas? Cela n’enlève rien au fait que chaque jour, sur les réseaux sociaux, des enfants adoptés eux-mêmes lancent des appels au secours pour retrouver leurs parents biologiques. Mais ils vont sûrement très bien, hein, sur tous les plans. Sans parler de leur historique sur le plan médical qu’il ne connaîtront pas….
– Ou bien, la mort dans l’âme, j’optais pour l’avortement, pour ne pas être responsable d’une vie aux fondations mal équilibrées. Et pour le coup, il n’y avait que moi qui prenais le risque de souffrir. Mais je suis donc fainéante, égoïste….
Heureusement, ce n’était qu’une fausse alerte, mais je n’accepte pas qu’on me dise que la solution de l’avortement que j’aurais très certainement prise faisait de moi un être méprisable.

Medecin Pro IVG : Eh beh moi je pratique des avortements sécurisés tous les jours. 🙂 pouet pouet. Et je rends un grand service. Et Prout aux ultra cathos. Les cathos normaux bisous ils m’ont jamais embêté.

Medecin Anti IVG : Je pratique l avortement tous les jours, en usant de psychologie et d empathie, j arrive a convaincre 20% de mes patientes a ne pas avorter. Je recois des faire part et des remerciement tous les jours.

Pro ou anti IVG? Oups pardon je viens de vomir…

Pro IVG : Ceux qui n’ont jamais eu à se retrouver face à ce choix ô combien difficile et douleureux de l’avortement feraient bien de réfléchir très profondément avant d’exprimer une opinion…on change parfois d’avis quand on est directement concerné même si c’est douloureux…

Voila voila comme vous avez pu le lire je pense qu on a de belles perles des 2 cotes! et des avis qui se tiennent aussi.

Ce que je vous propose, c est de continuer le debat dans les commentaires (SEO interdit svp) avec respect et des argumentaires construits voir des experiences a partager. Pas d insulte non plus. Allez a vos plumes. C est blog libre sur le blog de Gul.