Cet article est rédigé par Marc San Emeterio, freelance SEO sur lereferenceur.fr.



Depuis plusieurs années maintenant Google affiche un knowledge graphe sur la droite des résultats de recherche lorsque vous recherchez des informations sur une société. Nom de l’entreprise, horaires d’ouvertures, numéro de téléphone, catégorie, avis, etc… de nombreuses informations sont données par Google. Afin de gérer ces informations, Google met à disposition des gérants un outil afin de les modifier si besoin, qui n’est autre que Google My Business.

Pourquoi s’inscrire à Google My Business

Vous avez surement remarqué que votre fiche d’entreprise est tout de même créée alors que vous n’êtes pas inscrit à Google My Business. C’est normal. Google a créé via différente sources la majorité des fiches d’entreprises, bien aidé des internautes qui pouvaient créer il y a encore quelques temps toutes les fiches manquantes grâce à Google  Map Maker. Cet outil n’est cependant plus disponible aujourd’hui.

Mais votre fiche n’a certainement pas de propriétaires, c’est-à-dire que les internautes peuvent modifier les informations sans votre contrôle et afficher des informations fausses. C’est pourquoi vous pouvez « revendiquer l’établissement ». Si cette mention ne s’affiche pas, c’est qu’une personne est déjà propriétaire de votre fiche. Peut être un de vos employés ou un freelance avec qui vous aviez travaillé ? Dans tous les cas, vous pouvez faire la demande de récupération. Nous verrons ca à la fin de l’article.

Le second avantage est de mettre en avant des actualités, des photos, des vidéos via la fonction « post » de Google. Plus d’infos sur les posts ici.



Enfin le dernier avantage est que vous pouvez répondre aux internautes via 2 biais : les avis pour remercier les internautes qui vous ont donné un bon avis, ou au contraire, résoudre un problème d’un client qui a laissé un mauvais avis un peu comme on pourrait le faire sur trustpilot.

Donc Google My Business a pour objectif premier de vous apporter une visibilité supplémentaire (même si on peut le faire via les post) et permet en plus de contrôler et donner des informations aux internautes.

Comment créer ses fiches

Dans la majorité des cas, comme nous venons de le voir, les fiches sont déjà en ligne. L’objectif est alors de récupérer les droits d’administration pour les gérer. Deux cas de figures possibles que nous allons passer en revue :

  • votre fiche n’a pas de propriétaire et la manipulation est assez simple (si vous n’avez pas des centaines d’enseignes)
  • votre fiche a déjà été revendiquée et il vous faudra faire une demande de propriété.

Ma fiche n’a pas de propriétaire

Si vous avez une seule enseigne l’inscription est assez simple. Il vous suffit de suivre les différentes étapes lors de l’inscription jusqu’à la fin du processus.



Par contre si vous avez plusieurs enseignes en France, ce n’est pas forcément plus compliqué mais vous n’allez pas vous amusez à les inscrire une par une. Vous pouvez utiliser un fichier à importer. Google vous propose un modèle de template. Téléchargez-le et ajoutez une ligne pour chacune de vos enseignes avec les informations obligatoires.

Pour remplir ce fichier, il faut aller dans google my business, selectionner le compte que vous souhaitez gerer, cliquer sur créer, puis sur importer a partir d’un fichier, et enfin sur telecharger le modele. Le modele est mis automatiquement dans la bonne langue.

Une fois ce fichier complété, vous n’avez plus qu’à l’importer et vérifier que tout est ok. Pratique.

Ma fiche a déjà un propriétaire

Pour savoir si votre fiche a déjà un propriétaire, il suffit de regarder si la mention « Vous êtes le propriétaire de cet établissement ? Revendiquez-le ». Si cette mention n’apparait pas, votre fiche a déjà un propriétaire

Il vous faudra alors faire une demande de propriété qui peut être plus ou moins longue. Remplissez le formulaire et une demande par email sera envoyée au propriétaire actuel. Il a 7 jours pour répondre. S’il approuve la demande, vous êtes le nouveau propriétaire. Si la demande est refusée vous pouvez toujours faire appel.

Si vous ne recevez pas de réponse, Google indique que vous pouvez peut-être revendiquer la fiche via le bouton « revendiquez » dans votre tableau de bord. Si le bouton n’y est pas c’est que la fiche n’est pas transférable. Par contre, Google ne donne aucune information sur les 2 cas de figures. Vous pouvez toujours les joindre par téléphone pour expliquer votre problème. Si vous êtes de bonne foi, en fournissant quelques justificatifs, vous pourrez récupérer les droits.

Retrouvez  plus d’informations sur les problématiques liées à Google My Business.