Des pulls islandais en laine d’agneau

Composé uniquement de pure laine d’agneau islandais spécialement sélectionnée par des experts en laine islandaise, la laine est douce mais aussi solide. Versatile, elle peut être tricotée dans une large variété de tailles d’aiguilles pour faire tous les vêtements de laines chaudes que l’on connait comme par exemple des châles bien chauds, des pulls légers et des vêtements de bébé moelleux.

Le Pull en laine en Islande : une fierté nationale et tout le monde en porte

A la fin IXIème siècle, l’évêque de Hólar (nord de l’Islande) se fait en partie payer par des lainages tricotés. Cette notion de tricot est d’ailleurs relatée dans la Bible de Holar à la même époque, probablement par le même évêque. La robe du Christ y est dite tricotée et non tissée. Depuis cette époque, la laine islandaise, excessivement chaude, s’est construite une solide réputation qui a grandit depuis une dizaine d’année grâce à l’émergence du tourisme. D ailleurs, bon nombre de touristes repartent d Islande avec dans leurs valises un pull islandais femme ou un pull islandais pour homme. Et on les comprend!
Tissée ou tricotée, la laine islandaise elle est aussi imperméable. Les Vikings utilisaient cette laine pour tisser les voiles de leurs navires, c est pour vous dire aussi si elle resiste bien 🙂 Ce n est pas pour rien d ailleurs que certains pulls ont été pensé pour les marins comme le pull islandais du capitaine par exemple.

 

Les pulls islandais font aujourd’hui partie intégrante du folklore. Ils sont facilement reconnaissables aux tours de cou très colorés et aux dessins géométriques très typiques qui sont généralement de même type.
Le pull islandais avec son empiècement circulaire jacquard est devenu un symbole de l’Islande bien au-delà de ses frontières. Les lainages tricotés et tissés ont toujours été indispensables pour affronter le rude climat nordique. Mais le pull-over Lopi est un phénomène relativement récent. Les islandais tricotent depuis plus de 4 siècles,  Dans les années 20, les islandaises commencèrent à tricoter «le Lopi» : les fibres de laine non filées. C’est en 1923 que furent relatées ces expérimentations dans un périodique très populaire. Le succès fut foudroyant : les tricoteuses islandaises adoptèrent cette technique qui est utilisée de nos jours et qui donne un tricot léger, gonflant et très chaud.
Le motif jacquard circulaire était apparu depuis longtemps et les tricoteuses de tout le pays ont depuis décliné ce motif avec des variations illimitées. En tout cas ces motifs sont vraiment caractéristiques de tout pull islandais qui se respecte! Mais quelle est l’inspiration d’origine, nul ne le sait. Les motifs ressemblent un peu à ceux du sud de la Suède (tricotés cependant avec une laine plus fine) et à ceux des couleurs vives du costume national du Groenland. Les Islandais les apprécient et les portent couramment. Les touristes les affectionnent tout autant et c’est un souvenir au retour d’Islande très couru et on peut le comprendre car ramener un pull islandais ou l’offrir en cadeau original à un de vos amis, c’est vraiment une super idée de cadeau originale naturel et authentique.

Quelles que soient son origine et  son inspiration, le pull islandais avec son motif jacquard circulaire est unique et est devenu depuis près de 50 ans un classique. Porter un pull islandais c’est un peu un retour au source, au début du XXe siècle.
A l’origine, il était tricoté presque exclusivement en blanc, gris, marron clair et foncé et noir qui sont les couleurs naturelles de la toison des moutons islandais. Cela a été pendant longtemps considéré comme la «marque» d’un authentique Lopi. Désormais on peut en avoir de très belles couleurs, vous n’avez que l’embarras du choix.

Où acheter un pull islandais?

On entend souvent cette question, car généralement les gens aiment ramener un pull islandais de leur voyage. Cependant le pull islandais fait main est très cher, et il existe beaucoup trop d’attrape touriste avec des pulls hors de prix que ce soit à Selfoss, Reykjavik, ou Vik et aux boutiques du cercle d’or. Les pulls islandais sont faits mains et comme la main d’oeuvre est cher en Islande, les vêtements en laines qui demandent de beaucoup tricoter le sont aussi, que ce soit un Lopi ou tout autres habits en laine islandaise. La place dans les bagages étant limitéé, je conseille vraiment d’acheter votre futur pull islandais sur internet dans un site e-commerce spécialisé dans les bijoux d’Islande ou l’artisanat islandais www.icelanded.com

Vous pourrez trouver sur ce site des pulls islandais magnifiques en plus d’un design durable et de qualité, ils sont la rencontre entre la ville et la campagne, entre l’héritage et la culture viking et la modernité de la vie à l’américaine et européenne.  Les matières naturelles sont mises en avant dans leur fabrication et les teintures sont végétales pour garantir le plus grand respect de l’envirement.



Sur Icelanded vous trouverez une sélection de pulls en laine qui va du pull traditionnel avec le motif géométrique au niveau des épaules, des modèles de pulls islandais pour homme ou femme, unisexe, et plein d’autres habits bien chaud en laine.

Un pull en laine indémodable

Non, le pull islandais en laine n’est pas un mythe ni un attrape-touriste si vous l’acheter sur icelanded. C’est vraiment un must-have en Islande. Les « lopapeysa » ou lopi comme on vous le disait au dessus, comme on les appelle, sont des pulls 100% laine ornés d’un motif géométrique autour du col. Les moutons islandais, soumis à un très rude climat toute l’année, développent une laine solide et chaude, qui resiste très bien à l’humidité et à la pluie, ce qui rend ces pulls indispensables pour votre séjour en Islande et à ramener en souvenir d’Islande.
Plus qu’une tradition, le travail de la laine par le tricot est un sport national. Et il n’est pas impossible de croiser des hipsters en train de tricoter dans des bars branchés, bien que les pulls islandais soient faits en grande majorité par des femmes tricoteuse, 100% fait main !

Le pull islandais est à l’affiche alors profitez-en!